Galette des rois

Régal’ette !

Après décembre et sa traditionnelle bûche de Noël, voici venu janvier et sa fournée de galettes. Frangipane au Nord, briochée au Sud : la bataille de l’Epiphanie n’aura pas lieu chez moi cette année, car j’ai décidé d’innover. Eh oui, en 2014, j’ose revisiter la fameuse galette, quitte à faire grincer les dents de quelques irréductibles gourmands ! Cette année donc, je célèbre l’Epiphanie à la mode espagnole, avec le Roscon. Bon j’avoue, cela ressemble furieusement à une couronne briochée, fourrées aux fruits confits comme dans le Sud-Est, mais j’aime son côté « muy bonito ». En fait, El dia de los Reyes (notre Epiphanie) est beaucoup plus important que Noël aux yeux des Espagnols, car ils reçoivent leurs cadeaux, en souvenir des Rois Mages venus honorer le Christ, les bras chargés de présents. Dans les rues, c’est la fête, avec défilés, musique, et distribution de bonbons. Et dans les chaumières, c’est bombance, avec le fameux Roscon, parfumé de zestes de citron et d’orange. Personnellement, j’adore ! Alors, bonne galette de Los Reyes !

Le Roscon Espagnol

Ingrédients pour 6 personnes

Préparation : 30 minutes et 2 heures d’attente – cuisson 35 minutes

  • 500g de farine
  • 200g de sucre en poudre
  • 20 g de levure de boulanger
  • 4 cuillères à soupe de lait tiède
  • 4 œufs entiers
  • 100g de margarine
  • 50 g d’amandes émondées
  • 100g de fruits confits, écorces d’orange pour décorer
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de rhum brun
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger Zestes d’orange et de citron

La recette :

Délayez la levure dans le lait tiède, ajoutez une cuillère à soupe de sucre. Incorporez 50g de farine et mélangez jusqu’à obtenir une pâte souple. Couvrez d’un linge humide et laissez reposer jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume. Versez la farine restante dans un saladier et formez une fontaine au centre. Battez 3 œufs entiers et un jaune d’œuf. Conservez le blanc pour l’utiliser ultérieurement. Versez le mélange d’œufs dans la farine avec le sel, le rhum, l’eau de fleur d’oranger, les zestes d’orange et de citron et le restant du sucre. Malaxez la pâte à la main puis ajoutez la pâte levée et pétrissez longuement jusqu’à ce que le mélange cesse d’être collant. Coupez la margarine en petits morceaux et travaillez bien la pâte pour bien l’incorporer. Vous pouvez, si vous le souhaitez, diviser votre pâte en 4 quarts, pour pétrir plus facilement la pâte et la margarine. A la fin, réunissez pour faire une seule boule, que vous travaillerez à nouveau jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et élastique. Déposez-la dans un bol, couvrez d’un linge humide et laissez reposer 1 heure à température ambiante. Ensuite, pétrissez à nouveau puis placez une fève. Formez une couronne à la main et placez-la sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Couvrez et laissez reposer pour que la préparation gonfle un peu. Préchauffez votre four à 200°C. Battez le blanc d’œuf restant pour badigeonner la galette. Saupoudrez d’amandes et décorez de fruits confits. Faites cuire à 180°C 35 minutes environ.


Aucun commentaire