beignets de carnaval

Beignets de carnaval Franc-comtois

La période de mardi gras et des carnavals qui y sont associés approche, avec les grands plats de beignets tous plus dorés et tentants les uns que les autres, les recettes qui se transmettent à l’intérieur des familles et dont chacune est LA meilleure de toutes, j’adore !
On en apporte des plateaux à l’école, on en pose sur la table de la salle à manger pour que tous ceux qui passent puissent y piocher, en faisant semblant de croire qu’après, j’arrête !
C’est un temps de fausse rivalité entre les gourmands qui sont trop contents d’échanger leurs recettes, de partager, où chacun est super content de faire goûter la spécialité dont il est fier.
Donc celle-ci est la meilleure, puisque je la tiens de ma meilleure copine qui a passé quelques années en Franche-Comté et noté scrupuleusement les recettes de ses collègues nées là-bas, des nourrices de ses enfants… des valeurs sûres, quoi ! Et elle m’a assuré que celle-là battait toutes les autres.
Et après avoir goûté, je vois mal comment on pourrait la surpasser. La pâte est très agréable à travailler, douce et souple quand on l’étale, parfumée et moelleuse. Plongé dans le bain de friture, le beignet se gonfle aussitôt, dore en quelques instants. On a du mal à lui laisser le temps de tiédir et de s’égoutter, on le croque juste tiède, et c’est l’enchantement, croustillant à l’extérieur, moelleux dedans… impossible de ne pas en reprendre un juste derrière !
Je les ai façonnés en petits cœurs, mais on les trouve aussi, sous le nom de bugnes ou merveilles, juste découpés en losanges et fendus au milieu, ou encore découpés en lanières et torsadés, laissez faire votre imagination !

Beignets de carnaval franc-comtois

  • 3 œufs
  • 400 g de farine
  • 1 c. à c.de levure chimique
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 10 cl de crème liquide
  • ¼ de c. à c. de sel
  • Le parfum de votre choix (vanille, rhum, eau de fleur d’oranger, zeste de citron ou d’orange..)
  • Huile pour friture
  • Sucre glace

 

Mélangez au fouet dans un saladier ou dans le bol du robot le beurre pommade avec le sucre, les œufs, la crème, le sel et le parfum. Fouettez assez longuement pour obtenir un mélange homogène, puis ajoutez progressivement la farine tamisée avec la levure.
Quand la pâte a trop épaissi pour être mélangée au fouet, continuez avec la feuille du robot, ou à la main en transférant la pâte sur un plan de travail fariné. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit un peu moins consistante qu’une pâte à tarte. Si nécessaire, ajoutez un peu de farine pour obtenir la texture désirée.
Si possible, laissez-la reposer quelques heures, par exemple en la faisant la veille pour le lendemain matin.
Etalez la pâte sur une épaisseur de un demi-centimètre environ. Découpez des bandes à l’aide d’une roulette dentée, puis ces bandes en losange. Faites une petite incision au milieu de chaque losange, insérez une pointe dans la fente pour former des petits cœurs ou laissez-les tel quel.
Faites chauffer l’huile, et jetez-y une chute de pâte pour en vérifier la température, elle doit remonter à la surface immédiatement.
Faites frire les beignets jusqu’à ce qu’ils soient juste dorés, puis déposez-les sur du papier absorbant.
Saupoudrez de sucre glace au moment de servir.
Régalez-vous !

 

Pascale Pla.


Aucun commentaire
Ajouter votre commentaire