consommation huile

Nutrition : les français consomment trop peu d’Oméga 3 et trop d’acides gras saturés

L’Anses a mis à disposition en septembre dernier les données brutes de l’étude nationale de consommation alimentaire INCA. Terres Univia, l’interprofession des huiles et protéines végétales, a analysé et comparé ces données aux apports nutritionnels conseillés, mettant en évidence d’importants déséquilibres chez les Français.

 

L’étude révèle plusieurs choses importantes :

 

• L’apport moyen en lipides ainsi que l’apport en oméga 6 sont satisfaisants. 

• L’apport en oméga 3 est lui largement inférieur aux ANC : 98,8% des Français ont un apport insuffisant en acide alpha-linolénique, alors que cet acide gras est essentiel car le corps humain ne peut pas s’en passer et il ne sait pas le fabriquer. 

• L’apport en oméga 9 est lui aussi inférieur aux recommandations. 

• A l’inverse, les acides gras saturés sont apportés en quantités trop importantes, en particulier les acides gras saturés spécifiques qui sont athérogènes en cas d’excès.

 

Pour en savoir plus sur cette étude et découvrir le profil moyen d’apports en acide gras gras chez l’adulte, regardez le communiqué de presse sur le sujet.


Aucun commentaire
Ajouter votre commentaire