betterave

Betterave, c’est un légume ?

Décidément je ne m’en remets pas ! Il y a quelque temps, je suis tombée sur un article de l’Express qui faisait froid dans le dos. Une enquête de l’ASEF* révélait qu’aujourd’hui, 87 % des enfants interrogés ne connaissent pas… la betterave ! Mieux, un écolier sur 3 ne sait pas non plus identifier un poireau, une courgette, une figue ou un artichaut ! Je continue ? 40 % ne savent pas d’où proviennent le jambon ou le steack haché dans leur assiette… A ce rythme, en 2050, même la tomate, la carotte et la pomme de terre feront partie des légumes oubliés…

Comme je n’y croyais pas vraiment, j’ai questionné les copains de mes enfants de temps en temps. Force est de constater qu’effectivement tous les enfants ne sont pas incollables sur les légumes. Donc, pour rebondir sur l’enquête, j’ai décidé aujourd’hui de réhabiliter notre pauvre betterave, qui doit se retourner dans sa terre par tant d’ignorance !

Betterave & Co

Un conseil zappez direct la salade de betterave de la cantine ! Perso, j’ « upgrade » ce légume en croustilles (eh oui, j’ai quasiment les mêmes gamins que l’enquête!), coupées en fines tranches de chips/frites, que je fais frire dans de l’huile de tournesol.

Sinon, je la sers crue, juste râpée, avec des oignons, du persil et un trait d’huile de noix pour rehausser les saveurs ! La betterave adore aussi un bon petit aïoli.

Petite astuce

Pour conserver votre betterave, placez-la dans une boîte hermétique, dans le bac à légumes de votre réfrigérateur et faites-la cuire avec la peau pour qu’elle conserve ses nutriments (vitamines B, calcium, magnésium…). Ne jetez pas les feuilles : elles se dégustent crues (en salade) ou cuites comme celles de l’épinard !

Mon petit truc en cuisine :

Si vous voulez surprendre vos invités, colorez votre riz ou vos pâtes, en  mettant un bout de betterave dans l’eau de cuisson : vous obtiendrez naturellement une jolie couleur rose bonbon !

* Enquête de l’Association Santé Environnement France, réalisée dans une quinzaine d’écoles de la région PACA, soit un panel de 910 élèves, au cours du premier trimestre 2013.

Pour la sauce aïoli

-      2 belles gousses d’ail

-      50 cl d’huile d’olive

-      jaune d’œuf ;

-      Sel et poivre

Préparez la sauce dans un grand mortier en bois. Avec le pilon, écrasez les gousses d’ail crues pour les réduire en pâte lisse. Ajoutez une pincée de sel et un jaune d’œuf dans le mortier. Versez peu à peu 50 cl d’huile d’olive en filet sans jamais cesser de tourner vigoureusement toujours dans le même sens, avec le fouet. 


Aucun commentaire